Comment devenir un meilleur cuisinier ?

la cuisine est une compétence qui s’améliore et se développe au fil du temps avec la pratique. Personne n’est un fabuleux cuisinier dès le premier jour. J’ai beaucoup appris par essais et erreurs avant d’aller à l’école de cuisine. Au début, j’ai eu quelques succès et une tonne d’échecs. Je ne veux pas que vous vous battiez et soyez frustré comme je l’ai fait, alors j’ai quelques conseils utiles pour vous.

Comment être un meilleur cuisinier

Utiliser des herbes et des épices

L’assaisonnement ne se limite pas au sel et au poivre. Embrassez le pouvoir des herbes fraîches et des épices séchées ! Les herbes et les épices sont magiques et essentielles pour ajouter de la saveur et de la profondeur à n’importe quel plat. L’utilisation d’herbes et d’épices entraîne vos papilles gustatives dans une aventure culinaire. Ils peuvent transformer du poulet nature en un festin italien ou un smorgasbord indien. Les herbes et les épices sont aussi un excellent moyen de rehausser la saveur d’un plat sans ajouter de calories.
Mise en place

Non, je ne parle pas anglais. Mise en place est un terme français utilisé dans les milieux culinaires qui signifie ” mise en place “. Si vous entendez des gourmets dire qu’ils ont préparé leur mise en place, cela signifie que tous les ingrédients ont été rassemblés et préparés pour la cuisson. Les pommes de terre sont pelées, les oignons sont coupés, les feuilles de romarin enlevées de la branche – tout est prêt à partir. Si vous attendez que l’oignon soit haché pendant que la poêle chauffe à l’huile, vous risquez de fumer l’huile. Quand il s’agit de cuisiner, le choix du moment est primordial, et il est préférable d’avoir tout prêt et en place avant d’allumer le poêle.
Prenez soin de vos couteaux

Un couteau aiguisé, c’est tout. Il n’y a pas d’outil plus important dans la cuisine qu’un bon couteau. Il rend votre temps dans la cuisine plus facile, plus efficace et, croyez-le ou non, un couteau tranchant est plus sûr. Un couteau émoussé est un couteau dangereux, car la force nécessaire pour couper un couteau émoussé vous rend plus susceptible de vous blesser que si vous utilisiez un couteau pointu.
Il y a quelques conseils importants pour prendre soin de vos couteaux. Tout d’abord, ne mettez pas vos couteaux dans le lave-vaisselle. La chaleur du lave-vaisselle ternit les couteaux. Affûtez avant et après chaque utilisation pour garder vos bords droits et tranchants. Les couteaux cognent autour s’ils sont laissés en vrac dans un tiroir, émoussant les bords des couteaux. Il est préférable de les ranger dans des manches, dans un bloc ou sur une bande magnétique. Enfin, n’utilisez que des planches à découper en plastique ou en bois. Ne pas couper sur du verre ou du marbre ! Ceci est garanti pour émousser, ébrécher ou casser votre couteau, sans parler du son horrible qu’il produit. Chaque fois qu’un couteau touche une surface, des bavures microscopiques se forment sur le métal, ce qui rend le bord terne.

Comment être un meilleur cuisinier

Exploitez la puissance de l’acide

Avez-vous déjà pris une bouchée de nourriture et pensé à vous-même, “Ça a bon goût mais c’est un peu blah”. Pas blah en ce qu’il a un goût fade mais blah en ce sens qu’il manque de pizzazz. C’est presque comme si votre nourriture était léthargique. Il est probable qu’il a besoin d’une touche d’acide sous forme d’agrumes ou de vinaigre. Ajouter de l’acide à un plat l’égayera instantanément et lui donnera vie. Les acides, en particulier les agrumes, sont meilleurs lorsqu’ils sont ajoutés à la fin de la cuisson.
Lire la recette

La lecture de la recette est particulièrement importante si vous êtes un nouveau cuisinier. Le processus et la technique sont importants et pour réussir un plat, il est important de savoir à quoi s’attendre et de ne pas rater une étape. Il n’y a rien de plus frustrant que d’avoir besoin d’un plat pour être prêt en 30 minutes et de réaliser que quelque chose doit mariner ou refroidir pendant une heure. En lisant d’abord une recette de cuisine, vous éviterez bien des frustrations et ferez de la cuisine une expérience positive.
Utiliser un thermomètre

Arrêtez de couper votre viande pour vérifier si elle est cuite ! Couper en protéines lorsque tous les jus délicieux bouillonnent à la surface fera couler les jus et sécher la viande. Investissez dans un thermomètre numérique fiable pour vérifier la température interne.
Comment être un meilleur cuisinier

Sel

Le sel est un exhausteur de goût naturel et peut extraire des saveurs étonnantes de la recette la plus simple. Si vous utilisez du sel de table iodé, envisagez de passer au sel kasher. Le sel casher a une saveur plus propre, et les gros flocons le rendent plus difficile à sursaler. Aussi, le sel en cuisine, qui va de pair avec la dégustation au fur et à mesure (voir ci-dessous). Le salage au fur et à mesure que vous allez construit et les couches de saveur. N’ayez pas peur du sel – à moins d’avoir des problèmes de santé, bien sûr.
Goûter au fur et à mesure

Les saveurs changent et se développent au fur et à mesure que vous cuisinez. Par exemple, quelque chose peut devenir plus salé à mesure que l’humidité s’évapore, ou le plat peut perdre de l’acide au fur et à mesure qu’il cuit. Il est important de goûter au fur et à mesure pour savoir si vous avez besoin de plus de sel, d’acide ou d’épices.
Tempérez vos protéines

Normalement, le terme tempéré s’applique à l’ajout de quelque chose de chaud aux œufs, mais il est également important de le faire avec vos protéines. Avant de cuisiner, laissez vos protéines sur le comptoir pendant 10 à 15 minutes pour enlever une partie du froid. Le fait de jeter des protéines froides dans une poêle chaude provoque leur saisie, ce qui donne un steak ou une coupe de viande. Le fait de le laisser un peu à l’extérieur aide la protéine à cuire plus uniformément, en la gardant tendre et juteuse.
Séchez votre protéine pour une bonne cuisson.

Séchez votre protéine avec un chiffon propre t

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *